Le vignoble Alsacien

Connu dans le Monde entier, le vignoble Alsacien s’étire sur 170km du nord au sud de l’Alsace et couvre 15 500 hectares de vignes, sur les collines sous-vosgiennes principalement.

La route des vins d’Alsace est l’une des plus anciennes routes des vins de France, depuis 1953, date de son inauguration.

De Thann au sud de l’Alsace à Marlenheim au nord, sans oublier le secteur de Wissembourg, à l’extrême nord de l’Alsace, se succèdent des paysages et un patrimoine tout à fait exceptionnels : vignes impeccablement alignées, villages fortifiés, maisons à colombages, églises romanes et gothiques, châteaux médiévaux…. Mais aussi des winstubs traditionnelles, des restaurants gastronomiques et des artisans du goût remarquables. Cet itinéraire de charme témoigne à chaque détour d’une Alsace terre de traditions et de vins.

Abrité des influences océaniques par le massif vosgien qui lui assure l’une des pluviométries les plus faibles de France (500 à 600 mm d’eau par an), le vignoble d’Alsace bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. Situé sur les collines sous-vosgiennes, entre 200 et 400 mètres d’altitude, il profite d’un rayonnement solaire maximal grâce à la hauteur particulièrement élevée des vignes. Ces atouts propres au vignoble alsacien favorisent une maturation lente et prolongée des raisins et l’éclosion d’arômes d’une grande finesse.

Reconnue en 1962, l’AOC ALSACE représente aujourd’hui plus de 70 % de la production dont 90 % de vins blancs.

L’AOC GRAND CRU est établie en 1975 : 51 terroirs délimités selon des critères géologiques et climatiques stricts constituent la mosaïque des Alsace Grands Crus. Les vins issus de ces terroirs d’exception représentent près de 5 % de la production totale du vignoble.

 

Alsace

En 1976 est entérinée L’AOC CRÉMANT D’ALSACE (25% de la production).

Une histoire géologique mouvementée a permis l’apparition d’une multitude de terroirs magnifiques et variés. Toutes les formations, du primaire au quaternaire, sont présentes en Alsace.

La géologie alsacienne présente une véritable mosaïque, du granit au calcaire, en passant par l’argile, le schiste, le grès ; cette grande variété de terroirs, occupant une superficie d’environ 15500 hectares, est propice à l’épanouissement de nombreux cépages. L’empreinte du terroir confère aux vins d’Alsace un supplément d’âme : une touche à la fois singulière et complexe.

Les 7 cépages donnent place à des vins très aromatiques : 6 cépages blancs et un seul cépage pour la production du vin rouge, le Pinot Noir.

L’extrême diversité des sols, sous-sols et micro-climats a conduit les producteurs alsaciens à conserver une large palette de cépages, privilégiant ainsi la biodiversité végétale et offrant pour chacun des cépages retenus leurs conditions d’expression optimale. La tradition viticole alsacienne s’appuie sur sept cépages principaux qui donnent aux Vins d’Alsace leurs noms et leurs caractères aromatiques.

Alsace

Nos vignerons d'Alsace

Unique terroir de schistes en Alsace, vignoble de montagne, propice aux Pinots Noirs du domaine Barthel, élégants et sèveux. En bio.
Domaine fondé en 1620 conduit par Philippe Kubler, réputé pour la grande pureté de ses vins sur sols calcaro-gréseux. En HVE niveau 3.
Un jeune vigneron attachant, un parcellaire important à Molsheim, fief de Bugatti. Des vins à l'expression minérale, amples. En bio.
Fondé en 1860, ce domaine est repris par Antoine et Hélène Huttard, frère et soeur. Grands terroirs entre Ribeauvillé et Riquewihr. En bio.